L’oubliée – 03

23/03/2017

loubliée253

El Realizator : F-Do, le 09 avril, 14 h,…

François-Dominique Blin : Hein ? Quoi ?

El Realizator : Le 09 avril, 14 h, « L’oubliée » est diffusé à la 3ème journée du court-métrage à Gardanne. Pour plus de renseignements, tu peux cliquer sur le mot court-métrage, écrit en orange et en gras pour qu’on le voit mieux. Vous venez tous ?

loubliée229

F-Do : 09 avril, 09 avril… Ah ben non, pas le 09 avril, le 09 avril, c’est pas possible, y’a Toulouse-Marseille au Stadium de Toulouse, 32ème journée de Liguain, 15 heures, tarif à partir de 5 €, période de vente grand public du 29/10/2016 à 18 h 30 au 09/04/2017 à 15 h, cliquez pour choisir votre tribune…

loubliée211

Baptiste Geffroy : Moi, ch’sais pas trop, il y a « Victoire Magloire » par la Kompani Ibao au château de Comper, théâtre-récit durée 1 h 10, à partir de 8 ans, en partenariat avec le centre de l’imaginaire Arthurien, dans le cadre du festival des Mythos à Rennes, entrée 5 €. Y’aura des petits sablées, j’en suis sur !

loubliée243

France Renard : Ouais, pareil, j’ai vu qu’il y avait l’exposition « Ciao Italia ! Un siècle d’immigration et de culture italienne en France (1860-1960) », au musée de l’immigration, Paris 12ème, ouvert tous les jours sauf lundi 1er mai, de 10 h à 17 h 30, fermeture des caisses 45 mn avant…

loubliée264

F-Do : En plus, juste après il y a Narbonne-Perpignan, au Parc des sports et de l’amitié de Narbonne, 27ème journée de ProD2 saison 2016/2017, billet à partir de 7 € en latérales. C’est pas moi qui fait les calendriers, non plus…

loubliée222

Andy Trax : Si j’arrive à finir ce foutu point à temps, et que je vais pas à l’exposition « Bordeaux Ville de Pierre : collection Jean Missegue », catégorie Expositions et Visites, Tarif d’entrée : plein tarif 3.5 €, tarif réduit 3 €, adresse : Porte Cailhau, place du Palais, 33000 Bordeaux, informations complémentaires au 05 56 00 66 00 (Office du Tourisme), je viens.

loubliée215

El Realizator : Vous êtes sérieux ? Mais si vous venez pas, je vous lis « La formation de l’acteur » de Constantin Sergueïevitch Stanislavski, poche juin 2001, 349 pages, collection petites bibliothèques voyageurs, dimension du produit 17×10.9×2 cm, 17 avis clients, livré sous 48 heures, et je vous la lis EN POLONAIS AVEC UNE CHEMISE A CARREAUX AU COIN DU FEU ! Tellement je suis flou de rage.

loubliée240

Laura Bosq : Pas cap.

Ezra Iriha : Pas cap.

F-Do :

loubliée209

Andy : Moi, j’dirais qu’il est cap.

Baptiste : Le sweat près du feu, il va avoir chaud, c’est sur.

loubliee16

El Realizator : „…Nigdy nie starają się być zazdrosny, albo miłość, albo cierpieć dla zabawy…”

L’oubliée

Court-métrage réalisé par Matthieu Wassik, avec France Renard et François-Dominique Blin, sera diffusé lors de 3ème journée du court-métrage, organisée par  Mon rêve Production.

Les projections s’effectueront à la Maison du Peuple, avenue Léo Lagrange, 13120 Gardanne, à partir de 13 h 45, PAF : 3 euros, Buvette, Parking gratuit.

Un grand merci aux organisateurs.

Venez nombreux.

IMG_8371

 

 

img_8246

Matthieu Wassik (chuchotant) : Bonjour, nous nous trouvons dans la cabine de montage et de mixage son, d’où Maxime Covelli Roubaud, notre monteur et mixeur-son, explique au réalisateur Nicolas Suzanne le travail effectué sur la bande son de son film « Ne Vois-Tu Rien Venir ? ».

img_8220

Maxime Covelli Roubaud : En fait, j’ai incrusté le dfx dans la courbe lan, qui permets de denoiser sans feed-up l’alterswitch…

Nicolas Suzanne : Ah ouais, je vois.

Maxime : T’entends.

Nicolas : Pardon ?

Maxime : T’entends. C’est du son.

Nicolas : Ah ouais, c’est vrai.

img_8246

Matthieu : le son, c’est toujours un peu technique.

img_8222

Maxime : …Et là, j’ai laissé les voix dans le bus 3-4. On entends pas l’effet stéréo car j’ai bypassé le routing de l’aux dans le plug de la réverb.

Nicolas : Ah ouais, je vois.

Maxime : T’entends.

Nicolas : Ah ouais, j’entends.

img_8246

Matthieu : Il ne devrait plus tarder à lui parler de la fameuse réverb à convolution…

img_8218

Maxime : Et donc ici, je placerai une réverb à convolution qui remettra les sons dans leurs lieux d’origine, pour récupérer toute la chaleur de l’analogique.

Nicolas : Aaaaahhh ouuuaaiiiiss ! Je vois. J’entends ! Pardon…

img_8236

Max, monteur son qui a plus de raccourcis clavier que Beyoncé de followers.

img_8233

Baptiste Geoffroy (ingénieur du son sur le tournage) : Rôô, quand même, la qualité du son direct, là !

img_8208

Maxime : Bon, là, j’ai du reprendre tous les sons directs, à cause des phases.

Nicolas : Là, j’entends. J’entends vraiment.

img_8213

Nicolas : Et sinon, tu crois que tu pourrais rajouter des bruits comme des bruits de couteaux, des couteaux qui couperaient des carottes, des petites carottes, sur une grosse planche en bois, un peu comme le bruit du combat dans la Fureur du Dragon, quand Bruce Lee affronte Chuck Norris, tu vois, t’entends, je veux dire, çà donnerait du peps à la séquence. Un rythme arythmique, en fait.

img_8215

Nicolas : Tchac Tchac Tchac ! Tchac Tchac ! T’entends ce que je veux dire  ?

Maxime : Ouais. J’entends. Le problème, c’est que si je rajoute des bruits comme des bruits de couteaux, des couteaux qui couperaient des carottes, des petites carottes, sur une grosse planche en bois, un peu comme le bruit du combat dans la Fureur du Dragon, quand Bruce Lee affronte Chuck Norris, qui devraient donner du peps à la séquence, un rythme arthymique, en fait, ça risque de faire plus film d’Arts Martiaux que comédie sociale. Et ton film, c’est quand même un peu une comédie sociale.

img_8246

Nicolas : Ah ouais, j’entends. C’est dommage quand même.

Matthieu : C’était donc un reportage en immersion dans la cabine de montage et mixage son de « Ne Vois-Tu Rien Venir ? ». La post-production touche à sa fin, l’étalonnage est prévu en mars. A vous les studios.

L’oubliée – 02

24/12/2016

 

loubliee200

Andy Trax : les gars, j’ai vu le petit Jésus !

loubliee201

François-Dominique Blin : Heu, non…en fait, moi c’est François-Dominique.

France Renard : Erwan. Toi, c’est Erwan.

F-Do : Ah oui…Erwan. Erwan comment déjà ?

loubliee204

France : Erwan tout court. Tiens, t’as levé ta chemise ?

F-Do : Ouais, c’est un délire du réal, genre « film d’anticipation sans chemise »…

loubliee202

Voix off : les gars, pour les fêtes, une photo sympa pour les lecteurs, merci.

 

Toute l’équipe de WassikSuzanne vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et vous remercie pour votre soutien.

 

Et pour ceux qui n’auraient pas Facebook…

loubliee203

L’équipe technique de WassikSuzanne : Quoi ? Y’a des gens qu’auraient pas Facebook ?

…L’oubliée est en compétition au Nikon Film Festival :

http://www.festivalnikon.fr/video/2016/1248

Cliquez, votez, et profitez !

Et d’ici là : A l’année prochaine, même heure, même chaine.

L’oubliée – 01

16/12/2016

Le retour du cool.

loubliee115

Andy Trax : Les gars, j’ai trouvé un truc assez plutôt pas mal…quand j’appuie là…sur l’appareil, en fait, ça prend plein de photos à la suite, un peu comme pour filmer…vous voyez ce que je veux dire ?

François-Dominique Blin : Ah putain, c’est génial, je vais pouvoir faire le comédien.

El Realizator : Et moi, El Realizator ! Super Andy ! Allez, go, je vais inventer une histoire sans chemise et on tourne. Feu.

loubliee112

El Realizator : C’est assez conceptuel, en fait. J’ai envie d’une histoire assez conceptuelle. Alors, t’es un mec…

F-Do : Quand tu disais sans chemise….

El Realizator : Ouais, je suis mieux en tee-shirt pour réfléchir.

F-Do : Ah ouais…non, je croyais qu’en fait…

El Realizator : Non. Bon, t’es un mec, donc. Un mec en soirée. T’es cool. Tu t’éclates.

F-Do : Ok. Tu me dis je m’éclate, je m’éclate.

El Realizator : Vas-y. Eclate-toi.

loubliee106

F-Do : Ouaaaaiiiis…Je suis coooool…Je suis en soirée…Je m’éclate…

loubliee113

…My love has got no money…

…He’s got his strong beliefs…

loubliee114

…Want more and more…

…lalalala…Freed from desire…

loubliee107

F-Do : C’est assez cool comme ça, Matt, ou tu préfères que je…

loubliee108

El Realizator : Honnêtement, c’est pas super, F-Do. Même avec 4 doigts sur le menton pour y penser, c’est pas super cool. Désolé. C’est pas ce que je vois.

loubliee101

El Realizator : Il faut que tu sois cool. Que t’ais l’air cool. Regarde, je te montre. Tu filmes Andy ?

loubliee105

Andy : Ca tourne, Matt.

Baptiste Geoffroy (c’est n’importe quoi leur truc, j’y crois pas une seconde)

loubliee103

El Realizator : Là. Tu vois ? Là, c’est cool.  CA, c’est super cool. Les pouces dans les poches, le regard slide, la mâchoire serrée, tout-est-cool. Tu filmes toujours Andy ? Ca va déchirer. Regarde F-Do, tu peux même plier un peu les genoux. Lààààà. Tu filmes toujours Andy, hein ?

loubliee105

Andy : Ca tourne toujours, Matt, mais les genoux, je les ai pas dans le cadre.

Baptiste : Mais c’est pas cool du tout, votre truc. C’est pas ça, le cool. poussez vous.

loubliee102

Baptiste : Ca, c’est être cool. C’est être cool avec des bretelles sans sac à dos, mec !

loubliee110

F-Do : Ah la vache, c’est vrai qu’il est vachement cool.

El Realizator : C’est quoi ton truc en plus des bretelles sans sac à dos, Baptiste ?

loubliee104

Baptiste : Pas compliqué mec :  je m’imagine donnant la réplique à France Renard, France Renard mec ! Je la vois qui me parle, elle est vêtue d’une très belle robe, en train de se faire maquiller dans une très belle maison, et là, je deviens cool, mec. Tu captes le truc ?

loubliee100

France Renard : Ouech mec, t’es trop cool dans tes bretelles sans sac à dos !

Un grand merci et bienvenue à France Renard pour le talent, à Laura Bosq pour le maquillage, à Ezra Iriha pour la création de la robe, à Charles-Eric Petit pour l’aide au scénario et à la famille Wust pour la maison.

 

L’oubliée

Court métrage écrit et réalisé par Matthieu Wassik

Avec France Renard et François-Dominique Blin

 

A très vite, et d’ici là, n’oubliez pas : stay cool, et n’hésitez pas à vous abonner.

ntrv_014

Nous ne nous sommes pas égarés, nous n’avons pas oublié, nous avons transigé, nous avons essayé, nous nous sommes compromis, nous avons osé, nous avons tranché, bref, nous avons monté. Comme si notre vie en dépendait.

nvtrv113

Mais qu’est-ce que la vie, n’est-ce pas ? Nous y reviendrons plus tard, à moins que le temps ne nous presse.

Ne vois-tu rien venir ? Mais si, souvenons-nous : nous ambitionnions alors de réaliser un remake de West Side Story en manches courtes, avec 1 short, 4 jean’s et 2 chemises.

img_8706

Nous étions jeunes, nous étions beaux, nous étions fous.

 

Le montage image est donc fini, merci Matthieu Wassik, après un dernier plan d’insert réalisé fin octobre. Car oui, dans les productions Wassik / Suzanne, il manque toujours un dernier plan d’insert.

nvtrv112

Emilie Danner, prélude cruel d’un soir d’hiver, dernier plan d’insert, october, 2016.

nvtrv217

Matthieu : Dis donc Malou, tu veux voir le montage de Ne vois-tu rien venir ?

Maloue Fourdrinier : Ah ouais ! Sur Smartphone en plus, trop chouette !

nvtrv210

Matthieu : Hihihi

nvtrv221nvtrv220nvtrv214nvtrv225nvtrv223nvtrv222nvtrv211

Ne vois-rien venir ? passe donc à l’étape sonore, plus communément nommée « montage son » ainsi qu’au test dit de « l’étalonnage », cet endroit extrêmement bizarre ou l’on vérifie la comptabilité des images par de grandes rosaces vectorielles et colorées, un peu comme l’on chercherait par la grâce d’un encéphalogramme plat à savoir si deux êtres sont faits pour s’aimer « pour la vie ». Nous voilà à nouveau, donc, sur notre questionnement initial, « mais qu’est-ce que la vie, n’est-ce pas ? », mais le temps pressant, nous ferons l’impasse sur cette question aujourd’hui.

Nous reviendrons très vite, tant les projets s’accumulent et notre pouls s’accélère.

 

Spécial bonus

img_9034

Le fameux plan merguez made in la régie.

Rattrapage :

Pour tous ceux qui ont pu y assister, merci d’être venu, pour ceux qui n’ont pas pris connaissance via notre facebook wassik/suzanne de notre actualité :

Une Fleur à l’Horizon a connu son grand raout le 14 octobre 2016, lors d’une superbe soirée de projection de courts métrages au cinéma « Les Variétés » dans le cadre des « soirée Off », accompagné de très beaux courts métrages :

« Rocambolesque » de Loïc Nicoloff , « L’épouvantail amoureux » de Alain Piton, « Confession d’un enfant dont la vie a basculé » de Léo Cavalier, « Force & Honneur » de Maxime Cordon et Thibaut Dupuis. Merci à Benjamin Rigot et à Géraldine.

 A peu près 23 mois après le début du tournage d’Une Fleur à l’Horizon…

IMG_3194

Andy : Alors, c’est bon pour moi, F-Do, on y va pour LE dernier plan serré du film qui manque au montage !

Off : Andy, on a fini le mix.

Andy : C’est ça mon bonhomme, on a fini le mix, allez, va jouer ailleurs et laisse-moi faire LE gros plan serré de fin qui manque au montage. F-Do, on va perdre le soleil, là !

IMG_3195

El Realizator : J’vais lui dire de faire le regard plus sombre, et ce sera LE dernier gros plan serré de fin qui manque au montage.

Off : El Realizator, on a fini le mix.

El Realizator : Ca va déchirer, ce dernier plan qui manque au montage. Je veux dire, tout le film est dans ce dernier gros plan serré qui manque au montage. C’est…whaou.

IMG_3725

Baptiste : Tiens, le bouton « mute » s’est enclenché sur la dernière prise…

Off : Baptiste, on a fini …

IMG_3705

Max : Sur le dernier plan serré, j’enlève la moumoutte, ça évitera les surprises au montage.

Off : …le mix. Max.

IMG_3672

Apryl : Ca fait 23 mois ? Ca veut dire que je peux voter, maintenant ?

Off : …Ben…oui…

IMG_5421

Anaïs : Et là, j’ai tout étalonné en noir et blanc, pour faire plus « film indé américain ».

Off : Heu…on a fini le mix.

IMG_4585

Off : Andy…

El Realizator : Chuuut , c’est pour le morceau de fin, on va faire un solo violon à 8 bpm avec les quatre doigts en même temps sur la même corde correspondante à la guitare et au violon. Concomitamment. Conceptuel.

IMG_3768

Claire : I have a dream…I play in Ufah…The last take…I said « par là »…And people follows me…Through mountains…and the sea….On the road… »Par là »…And I run…

Off : Claire, on a fini le mix. Claire ?

IMG_3771

Off : Ca fait combien maintenant ?

On : 23 mois et 2 semaines.

Off : Ah ouais, quand même.

On : C’est moi, ou il s’est fondu dans le décor, avec le temps ?

Off : Un peu comme le père de Will Turner, s’est fondu…

On : …Avec le bateau du Hollandais volant, c’est vrai.

Off : Bon, vas y, toi.

On : Heu…Tu sais qu’il a tué un ours sur le tournage, quand même ?

Off : C’est pour ça que t’y vas toi.

On : Heu…F-Do, on a fini le mix. Tu peux te changer et rentrer chez toi maintenant.

Off : F-DO ! IL EST FINI, LE FILM ! ON PEUT PLUS RIEN Y TOUCHER, AU FILM !

IMG_3724

Baptiste : Fini ?  Mais ou est la dernière réplique au son ?

max-3

Max : Ouais, ok, tu déconnes. Tu déconnes pas ? Si tu déconnes. T’inquiètes, à la dernière prise du dernier plan serré qui manque au montage, j’enlève la moumoutte du micro, comme ça on prend pas de risque à l’image. Je gère, mec. C’est quand même LE dernier plan serré du film qui manque au montage !

IMG_3688

Claire : « Par là ! » Allez, come on everybody, follow me, everybody, follow me ! « Par là ! »

Andy : REVIENS CLAIRE ! Il me manque le dernier gros plan serré du film ! REVIENS !

IMG_3681

Baptiste : …dernière…réplique…son….

IMG_3672-2

Apryl : Et je peux conduire ta voiture, alors ?

Off : …Ben…Faudrait peut être pas pousser…

Apryl : T’es un petit joueur, en fait.

Off : …quand même…Apryl…Je…

IMG_5414

Anaïs : Bon, ben on dira que ça fait nouvelle nouvelle vague.

IMG_4585

El Realizator : Tu savais que c’était vachement dur de jouer sans regarder les cordes ? Regarde, je te regarde/je regarde pas les cordes, je te regarde/je regarde pas les cordes.

Off : Je voulais juste prévenir que le film était fini…En fait…Ufah…C’est fini…

IMG_4585-2 copie

El Realizator : Tu veux prendre ma strato dans ta gueule ? Ou c’est moi qui décide quand il est fini, mon film ?

ufahfin08

El Realizator : Voilà. Maintenant il est fini, mon film. Avec une mire horizontale. Conceptuel.

IMG_4585-1 copie

Andy : Je te regarde/je regarde pas les cordes…Ca va être un peu long à enregistrer ce morceau de fin, je sens.

 

Flashback : 23 month ago.

IMG_3643

F-Do : Attends, attends, il est en train de nous dire qu’on va faire un tournage commando de 3 jours, avec un ours, une tyrolienne, et un lâché de mixettes ?

IMG_3642

Baptiste : Et une post-prod de 23 mois avant d’être libéré ?

IMG_3644

Alors, c’est qui le plus forts ?

 

Bonus :

Théorème d’El Realizator en mode comblé par le travail accompli.

IMG_4475

Voilà comment on se les gère, les post-prods ici. On se les plie d’une main, pendant que l’autre assure le découpage et le montage du film suivant.

Et en cadeau, la bande annonce (visible à la source sur notre page vimeo) :

 

Merci pour votre fidélité.

 

 

 

 

 

genefin.jpg

Quand on en arrive à cette image-ci du générique de fin, et les quelques-unes qu’il reste en suivant, c’est qu’on en a fini.

La post-production d’Une Fleur à l’Horizon s’est achevée jeudi 25 février, dans l’obscurité feutrée d’une salle de mixage.

Merci à tous ceux qui y ont oeuvré, et rendez-vous pour l’avant-première. avant une longue vie de diffusions et festivals.

genefin2.jpg

F-Do : Claire, nous pouvons rentrer à la comté, à présent.

Claire : Enfin…